Exercices pour muscler les mollets

C’est dans cette page que vous trouverez toutes les informations et les exercices pour muscler les mollets. Peu importe le lieu de vos entrainements, à la maison ou en salle de sport. Trouvez toutes les informations à savoir sur ce muscle.

exercices-pour-muscler-les-mollets

EXERCICES POUR MUSCLER LES MOLLETS 

EXERCICES POUR MUSCLER LES MOLLETS AVEC UNE BARRE

Extension des chevilles à la barre

Extension des chevilles à la barre pointes de pieds sur une marche

EXERCICES POUR MUSCLER LES MOLLETS AVEC DES HALTÈRES

Extension des chevilles avec haltères

Extension des chevilles avec haltères pointes de pieds sur une marche

Extension un pieds avec une haltère sur une marche

EXERCICES POUR MUSCLER LES MOLLETS À LA BARRE GUIDÉE

Extension chevilles debout sur une marche

Extension chevilles assis sur un banc avec les jambes pliées

EXERCICES POUR MUSCLER LES MOLLETS AVEC MACHINE

Extension chevilles au Hack squat

Extension chevilles sur la presse à mollets

Extension chevilles jambes pliées sur presse pour soléaire

EXERCICES POUR MUSCLER LES MOLLETS AVEC LE TRX

Extension chevilles corps incliné en avant avec Trx

Sélectionner un autre muscle : exercices par muscle

 Présentation des mollets

Les mollets sont les muscles de nos chevilles. Suivant la morphologie des individus, ils sont plus ou moins développés naturellement. Selon votre morphotype, il seront d’ailleurs astucieux de les solliciter différemment.

Les mollets se nomment aussi par le nom de triceps sural. Ce groupe musculaire est composé de deux muscles qui sont le soléaire et les jumeaux. Les jumeaux font partie du plan superficiel des mollets et ils donnent du volume sur la partie supérieure des mollets. Le plan profond est occupé à contrario par le soléaire qui est un muscle plus longiligne.

La musculation des mollets

Les mollets font l’objet de polémiques concernant la capacité à les rendre volumineux suivant votre morphotype. Il a été remarqué que des physiques type bréviligne avec des membres inférieurs plus courts ont souvent des mollets naturellement mieux développés. Ce point n’est pas toujours vrai, mais certains individus seront moins gâtés par mère nature qui leur aura donné des mollets plus fins.

Si vous êtes dans ce cas, je vous conseillerai donc de les entrainer deux fois dans la semaine en variant le type d’entrainement. Certains sujet répondront plus facilement aux séries longues, c’est à dire supérieure à 10 répétitions par série. Tandis que d’autre répondront mieux aux séries courtes, ce qui est souvent le cas des ectomorphes.

Vous remarquerez que les danseurs et danseuses classiques sont dotés de mollets particulièrement volumineux et secs malgré des chevilles minces. Bien que leur physique soit longiligne, les longues positions maintenues en extension sur leurs chevilles ont apparemment un effet positif sur le développement des mollets. On pourrait en conclure que les mollets répondent positivement aux contractions maintenues dites isométriques.

 

Anatomie dans le mouvement du triceps sural plus communément appelé mollet :

L’ensemble du mollet : Dans son ensemble le mollet fait l’extension de la cheville. Chaque muscle du mollet part d’insertions différentes mais se rejoint en un tendon commun. Célèbre dans la mythologie grecque, on parle bien du tendon d’Achille. Celui-ci vient s’attacher sur un os du pieds appelé l’astragale.

les-jumeaux-anatomieLes jumeaux : Ce muscle est composé de deux chefs qui sont tout deux fixés sur les condyle à l’arrière de la partie inférieure du fémur. Terminant fixé sur le tendon d’Achille, ils traversent donc deux articulations et cela fait d’eux des muscles polyarticulaires.

Dans le mouvement, les jumeaux sont extenseurs de la cheville et fléchisseurs du genoux avec les ischio-jambiers. Même s’ils tendent à fléchir le genoux, ils perdent beaucoup de puissance si la flexion de la jambe est trop importante.

 

 

 

le-soléaire-anatomieLe soléaire : Contrairement aux jumeaux, ce muscle est monoarticulaire puisqu’il traverse seulement l’articulation de la cheville (en réalité il traverse aussi l’articulation sous-astragalienne, mais cette articulation est vraiment minime pour le considérer comme polyarticulaire) . Son insertion première naît de l’arrière du tibia et du péroné pour finir sur le tendon d’Achille. En contraction, le soléaire fait l’extension de la cheville sans action sur le flexion du genou.